Aminata Touré : La traqueuse traquée !

Depuis le 1er novembre 2020, date de son limogeage du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Aminata Touré fait face au destin des anciens Premiers ministres politiquement “trop ambitieux” : la séparation. Débarquée du Cese au profit d’Idrissa Seck, elle est dans le rouleau compresseur de la briseuse de carrière politique. L’ancienne traqueuse des biens mal acquis est aujourd’hui traquée dans sa gestion et au sein de son parti. Mais, avec “la dame de fer”, la guerre ne sera pas de tout repos. “APRe”, elle l’est déjà !
En politique, rien n’est jamais gravé dans le marbre. La réalité change au gré des intérêts du moment, faisant des ennemis d’hier les alliés d’aujourd’hui et vice-versa. Surtout dans un jeu où les lignes de démarcation idéologique se sont effacées depuis des lunes. De même que les bornes de l’éthique et de la morale qui ont sauté depuis belle lurette. Ces caractéristiques du landerneau politique sénégalais, Aminata Touré, l’ancienne Trotskiste du MSU, directrice de campagne de Landing Savané à la présidentielle de 1993, devenue libérale, n’est pas sans les cerner. Mais, elle ne s’en était visiblement pas accommodée. Elle ne s’était manifestement pas préparée à ce revirement brutal que rien ne présageait entre Macky et Idy dont elle est finalement l’un des agneaux du sacrifice. Aujourd’hui, elle en paie les conséquences au prix fort.
Ancienne maîtresse d’œuvre de la traque des biens mal acquis, initiée par la deuxième alternance dès sa prise du pouvoir en mars 2012, la première Garde des sceaux, ministre de la Justice sous l’ère Macky Sall est aujourd’hui victime de l’effet Karma. Et il faut dire que le retour de bâton est d’une violence à nulle autre pareille. A peine débarquée du Conseil économique, social et environnemental (Cese) au profit de l’ancien opposant/nouvel allié qu’elle a farouchement combattu, Idrissa Seck, Mimi est dans le collimateur de son successeur.
Il est encore question de traque. Mais cette fois-ci, ironie du sort, c’est la gestion d’Aminata Touré au Cese qui est fouillée, passée au crible par une mission mise en branle par Idrissa Seck. Et tout se passe dans l’indifférence totale du président et des membres de l’Apr qui rechignent à déployer le parapluie de protection pour celle qui fut deux fois la directrice de campagne de Macky Sall en 2012 et en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Ibrahima Séne: « plus le temps va passer, plus les Sénégalais vont découvrir le véritable Sonko »

Mar Nov 24 , 2020
0 SharesTweetShareSharePinDiobassactu-Ibrahima Séne: « plus le temps va passer, plus les Sénégalais vont découvrir le véritable Sonko ». Les retrouvailles entre Me Moussa Diop et Barthelemy Dias, sous la houlette d’Ousmane Sonko, sont diversement appréciées. Très sceptique, Ibrahima Séne trouve que celles-ci témoignent de la détresse du leader de Pastef. […]
diobass.Ibrahima Séne: « plus le temps va passer, plus les Sénégalais vont découvrir le véritable Sonko »